ANNULATION de la Marche des fiertés de Montpellier 2020



  • 📢La marche des fiertés de Montpellier aura (normalement) lieu le 26 septembre 2020. 

    Naturellement, nous aurons le plaisir de vous y retrouver.

    Avis donc à toutes celles et ceux qui seraient dans les parages, sortez vos plus belles tenues d'été car on va danser !

    Enfin ... si les toquards au pouvoir n'en décident pas autrement 😡



  • Et voilà ça vient de tomber, le préfet de l'herault vient d'interdire la marche de fiertés de montpellier 2020.

    Inutile de le préciser, vous l'aurez bien compris, je suis vénère, et mes propos auront en arrière plan les différents drapeaux que j'affectionne ... 

    Le Coronapretexte, après avoir permis, et fait rentrer dans les moeurs, toutes les dérives, toutes les répressions, tout le contrôle de masse de la population, de la main de ceux qui prétendent faire notre bien mais contre notre volonté, sert aussi à invisibiliser encore plus les minorités dont la nôtre. C'est clair ce soir on danse à facholand !

    Il parait que les 5000 personnes attendues seraient un facteur de risque de propagation, mais les dizaines de milliers de personnes qui chaque jour déambulent dans les magasins montpellierains, ne sont, elles, visiblement pas considérées comme dangereuses ! On ne pourrait marcher en défilé, mais on peut se serrer dans les transports en commun qui brassent bien plus de monde chaque jour. Mais qu'on arrête de nous prendre pour des peignes-culs !

    Il est vrai que la très sainte église du libéralisme et autres temples de la consommation effrénée ont tous les privilèges vu que ces privilégiés sont à la tête des ruines qu'ils ont fait de ce pays.

    Quand on voit les images des polititoquards qui s'affichent en public sans masque, quelque part ils assument que tout ceci n'est qu'une vaste fumisterie, que ce virus ne doit sa dangerosité qu'aux seuls faits que notre système de santé ait été détruit volontairement pour faire place nette à leurs amis du privé, que nous n'avons plus d'infirmier(e)s, plus de médecins, et que ceux qui restent ne sont mêmes plus libres de soigner en se basant sur leurs compétences ! En l'absence de tous soins, même la rougeole tuerait (et à tué) plus de monde !

    Le maintien prioritaire de cette peur, et de la médiocrité intellectuelle ambiante, sont les seuls moyens de s'assurer de la coopération des foules à ces orientations inacceptables. Comme lors de zombres bériodes.

    Je jugerais sur pièce : je serais très curieuse de voir quelles manifestations et rassemblements seront annulés, sous motif de coronamanipulation, et lesquelles seront autorisées. J'en ai certes une bonne idée, au regard des mois précédents ! Nous ne sommes à mon avis pas prêtes de revoir de prides, ni aucune autre manifestation revendicative et/ou de minorités. 

    Les interdictions, les limitations, l'arbitraire et les coups de matraques vont vite repleuvoir au sein du frankreïch, je le crains.

    Pour finir, j'en profite pour remercier les gilets jaunes venus en masses nous soutenir en 2019 à la pride de Montpellier. 


  • Les amis d'été

    Bonsoir,

    Bon, il faut bien une chieuse de service, mais le marathon a aussi été annulé https://www.marathonmontpellie...

    Qu'il y ait des excès d'hygiénisme, je n'en doute pas, mais il y a des excès de bêtise aussi. Pour allez à Montpellier au moins 1 fois par jour, je vois pas mal de malades (que je n'avais jamais vu au printemps quand on nous a confiné), et j'ai vécu l'enfer pour se faire tester.

    Donc, le système de santé ne tourne pas rond (certainement aussi par des abus de certains qui ont accumulé les revenus, les privilèges, et les monopôles des tests dans la région). Mais il ne va pas se mettre à tourner rond en 6 mois et je pense que pour les personnes fragiles il faut éviter ce type de risque. Je suis la première à regretter cette annulation, mais peut-être que c'était nécessaire et elle aura lieu l'année prochaine.

    Donc, n'hésitons pas à mener d'autre forme de militantisme.



  • @Johanne-Langlois

    Quand bien même je serai d'accord avec la conclusion (en l'occurrence, n'était pas assez au fait de la situation sanitaire (et autres) à Montpellier, je ne saurai juger), je trouve ton argumentaire assez fallacieux.

    Je suis toujours prêt à écouter le raisonnement des gens pour me convaincre de quelque chose, mais tu utilises de nombreuses expressions agressives, souvent péremptoires et exagérées et qui ne peuvent laisser place à la discussion. Tu joues sur le sentiment en essayant de faire émaner chez les gens une sorte de rage, mais l'on ne pourra jamais me convaincre avec ce type d'approche.

    Si l'on me parle comme cela, je n'engerai pas la conversation car je sentirai que l'échange n'est pas possible.



  • Je n'ai effectivement pas pour habitude de tourner autour du pot, et exprimes toujours clairement le fond de ma pensée. Ca choque souvent, je le sais ! Si je faisais autrement vous ne me reconnaitriez plus, hahaha !

    Ce message donne ma position sur le sujet, rien de plus, je ne cherchais d'ailleurs pas à ouvrir un quelconque débat, la pride est annulée, point final, rien n'y changera. 

    Alors oui j'enrage car cela fait des mois et des mois que toutes les décisions les plus inadaptées (ex confinement sans tester, puis une fois les tests enfin arrivés on teste ceux qui ont des symptômes alors que c'est fatalement ceux qui ont le plus de chance d'êtres malades, et on oublie les asymptomatiques) , les plus contradictoires (ex fermeture des bars et des restos, mais aucun souci pour les bus bondés), les plus autoritaires (ex jugement arbitraire des achats de la vie courante par la police, empêcher un fils d'aller voir son père mourant ...), les plus scientifiquement critiquables sont prises (ex masque inutile puis indispensable au gré de la capacité d'en vendre), et des années que tout ce qui aurait permis de contenir cette épidémie est systématiquement détruit (réductions des nombres de lits hospitaliers, délocalisation des productions de médicaments, réduction du nombre de médecins par habitants, privatisations ...), et là ça va recommencer de plus belle ?

    Tout n'a été axé que sur l'autoritaire, la contrainte, avec des déferlements répétés de violence gratuite (ex policiers qui ont tabassé un gamin de 13 ans !)

    Et que dire des annonces gouvernementales ! Quand une personne, si bête, déclara qu'il y avait des gens qui ne savaient pas mettre un masque, ou qu'on va attendre l'immunité collective d'une maladie NON immunisante ! oui on nous prends pour des imbéciles.

    Les médecins : oui ils ne sont plus libres. Rien que pour des maladies classiques, il y a des grilles maintenant pour les arrêts de travail par exemple . Un mal de dos, c'est X jours, une grippe X jours. Si le médecin qui voit le patient,qui connait ses antécédants, son état de santé, ne peut plus moduler, adapter, sans devoir remplir des masses de papiers pour justifier cela. Et s'il le fait "trop" souvent, il est sanctionné !

    Pour le covid on l'a bien vu ! Si tu as la chance, comme moi, d'avoir dans ton entourage des personnes ou des médecins qui ont connu l'afrique dans les années 60/70, les coronavirus c'était très bien connu ! Et cela se soignait très bien. Je reconnais que ces personnes commencent à se faire rare, mais qu'a t'on fait de leur expérience acquise ? On a régressé !!!!!

    En tous cas, il suffit de lire les réactions des lecteurs de certains journaux, ça fait froid dans le dos. L'annulation de la pride pour certains, c'est un point positif du coronavirus. Et puis selon eux dans ces milieux il y circule toutes les "saloperies", ils sont plus à risques. Et tant d'autres. Oui la fachosphère jubile, je maintiens.

    La peur est maintenue, car il suffit de regarder à qui profite le crime : Quelles lois d'exception sont ou vont passer dans les lois organiques (donc permanentes) ? Au niveau surveillance (sécurité en novlangue), en matère de code du travail, de code de l'environnement ... Comment et dans quel sens on elles été modifiees ? Ce covid a été l'occasion d'un contrôle sociale sans précédant, et d'une regression sans nom de nos droits et de nos libertés individuelles.

    Fumisterie, oui. Je ne dis pas que le covid n'est pas dangereux, mais il ne l'est pas ou pas bien plus qu'une mauvaise grippe. H1N1 n'a pas fait autant de foin, pourtant il est quasiment aussi mauvais, mais à cette époque on avait encore un peu de moyens de soigner. Les médecins pouvaient encore soigner librement en vertu de leurs compétences propres. Et ça s'est arrêté.

    Sans soins n'importe quelle infection, bactérie ou autre pathogène t'amène majoritairement dans une caisse en bois. En afrique, dans les contrées isolées, la rougeole, une gastro-entérite, une bactérie, et c'est fini !

    Pour le covid, finalement il n'a été autorisé de faire que du symptomatique, la cause n'étant jamais traitée. Ceux qui on essayé se sont fait crucifier médiatiquement, ce qui a sans doute "calmé" beaucoup d'initiatives de médecins qui auraient pu êtres bénéfiques et sources de progrès. Une nouvelle forme d'obscurantisme.

    Résultat ça redémarrre.


Se connecter pour répondre