Choupette .... BIS ... et oui



  • Bonjour, je vous avais promis de ne pas raconter ma vie, mais, j'ai voulu mettre à jour sur mon profil 'à propos de moi' et je me suis dis ..... Tout compte fait, je vais faire un copier-coller pour mieux me présenter 

    Alors voila :

    Née .... au siècle dernier, j'ai passé ma jeunesse élevée par ma mère avec mes deux sœurs plus âgées que moi.
    Rien de spécial, comme presque tout le monde, jusqu'à ma puberté, moment crucial où on se rend compte qu'il y a une différence entre les garçons et les filles !!!! (avant aussi, mais pas de la même manière)
    A partir de ce moment, vivant encore dans la préhistoire (pas d'ordinateur, et encore moins d'internet) j'ai commencé à avoir une violente envie de porter des sous-vêtements féminins et de me maquiller !
    Forcement, quand on regarde les autres, on se dit qu'il y a quelque chose qui cloche !!!
    Pour tout aggraver, ma mère a vu que je m'étais maquillée (je m'étais démaquillée un peu trop rapidement) et, voulant faire de moi un 'homme', m'a inscrite chez les scouts en espérant qu'ils me 'virilisent' !
    J'ai bien entendu continué à trouver des moments où je pouvais m’identifier à une femme, et à trouver des astuces pour que ce soit le plus réaliste possible.
    J'ai tout de même fini par me marier (une première fois), avoir trois enfants, divorcer, me remarier, avoir encore un enfant, divorcer (une deuxième fois) et enfin me mettre en ménage avec une femme qui est ma compagne depuis plus de 14 ans, que j'aime et qui m'aime.
    Tout ça ne m'a pas empêché d'avoir ce besoin irrésistible de me sentir femme.
    Plus jeune, je rêvait même que j'étais kidnappé et qu'on m'opérait pour me changer de sexe !
    Arrivée en Martinique, j'ai assisté à mon premier carnaval martiniquais ..... Tout y est permis et beaucoup d'hommes se déguisent en femme. 

    J'ai alors suggéré 'CHICHE, L'année prochaine je me lance' ... (moyen hypocrite de me sentir moi au vu de tout le monde sans que personne ne s'en rende vraiment compte) Ce qui m'a permis de me choisir tranquillement habits, bijoux et maquillage et d'en éprouver un réel plaisir.
    Je sais, je suis un peu lâche .... Ma compagne s'est bien rendue compte du plaisir que j'éprouve à me transformer en femme, mais, même si elle en est parfaitement consciente, je sens toujours un désapprobation à chaque fois que je fais mine de commencer à me féminiser !

    Voila, au moins, ça fait du bien d'en parler ......

    Conclusion .... Si j'étais née plus tard, avec les réseaux sociaux, internet et des sites comme celui-ci, ma vie aurait sûrement était plus en adéquation avec mon être profond.

    Bises et merci de m'avoir lue.