Envie de tuer mon double féminin ?



  • @Mélanie a dit :

    Je partage largement l'avis de @Gwenaelle. Chaque personne est différente. Jouer un personnage ponctuellement est satisfaisant pour certaines. D'autres personnes on besoin de vivre leur transidentité au quotidien, de manière plus ou moins forte. Je n'ai pas de "double". Je suis tout le temps moi, plus ou moins féminine selon l'envie et les situations. Par exemple mes filles m'appellent papa même quand je suis en robe. Ou je peux maquiller ma barbe que je déteste sans forcément maquiller mes yeux. Parceque je cherche à me sentir bien plutôt que de "passer".
    A toi d'explorer qui tu es, indépendamment de ton entourage.

    Exactement la même chose pour moi.

    L'objectif est de trouver un équilibre. C'est un équilibre qui peut être changeant, en fonction des situations et des humeurs, et il faut l'accepter 🙂



  • Vu le titre, je m'étais posé la question de la pierre tombale. Car ma grand mère et sa sœur(?) ont le nom de mon grand père avec lequel elle était divorcée sur la pierre tombale et leur prénom francisé. Ce qui hérisse au plus au point mon fils. Je me suis posée la question qu'est ce qu'il gravera? Bon, j’espère que cette question arrivera le plus tard possible et puis elle ne me concernera plus vraiment.

    Pour en revenir au thème, comment vous expliquer? J'ai de plus en plus de mal avec mon côté "garçon", maintenant que je suis une femme. Et plus ça va, moins ça va. Disons tout de suite que c'est plutôt mon double masculin qui morfle sérieux. Ça ma fille l'a bien compris. Dire que j'ai promis à celle-ci de me présenter en "homme" (*) au lycée en tant que représentant de l'Association des Parents d'Élèves pour cette année scolaire. Ça va être dur.

    (*) Faut pas regarder de trop près, car je met juste le costume de Patrick Jane et brosse mes vrais cheveux, pour le reste je laisse: maquillage, bijouterie, etc. (par manque de temps, bonjour l'excuse, en fait c'est pour garder ma féminité avec moi).


  • Les amis d'été

    @Loan

    Disons sue je fais un tri dans la limite du raisonnable.  Femme tolère à petit dose mon double féminin. Pour elle bien Sur que je fais des compromis.Il y en a certains qui sont des amis ou de la famille de la femme et pour cela, ils sont passés dans la catégorie obligation familiale. Lorsque qu' il y a une réunion de famille, je ne peux pas dire à ma femme, nous n allons pas à ce repas de 50 personnes parce que 3 ou 4 me dérangent.Par contre je me contente du service minimum. Idem lors de rencontres avec un groupe de ses copines.

     Contrairement à beaucoup, 95 % de la vie en gars me conviennent.C est sur les 5 % restant que je me pose des des questions.


  • Les amis d'été

    @gwendoline

    Je ne suis que T à  temps partiel contrairement à toi. J'aime bien être féminine mais que de temps en temps.

    Je me posais beaucoup de questions. J ai fermé mon compte 15 jours sur Facebook. Pour organiser une soirée, hier soir avec des copines, Je l ai rouvert sans poster de truc pendant les 15 autres jours suivants, pour poster sur un groupe fermé ou l'on est que 8  moi compris. 

    Nous devions sortir en boîte avec le groupe de copines qui aiment bien mon double. Je devais sortir en fille.

    Mais du verglas à contrecarer nos plans et nous nous sommes rabattus en petit comité dans un restaurant que je fréquente parfois en semaine avec des collègues. Personne à mon travail, ne connais ma vie de T.

    La patronne me connaissant un peu,  je suis venu en garçon.  Mes copines étaient déçus de me voir en gars mais comprenaient.

    Je leur ai fait part de mon envie d'arrêter Raymonde. Elles sont déçues. Elles m ont dit qu' elles adoraient Raymonde et qu'elles voulaient faire encore quelques soirées pour profiter de sa présence avant que Raymonde  (que je disparaisse)  et elles ont bloqué une date pour une autre soirée. Comme je devais mettre hier, une jupe en sky.... cela sera le dress code de cette future soirée avec des collants fantaisies ou sexys. 

    Bref, leurs messages étaient plutôt, tu viens en gars ou en fille c est pareil pour nous. Mais vu que l' on fait plus de soirée avec Raymonde, on espère que tu seras aussi joyeux si tu viens en garçon.

    Elles ne sont pas sympas mes copines ?

    Je crois qu' au final, je vais peut être limiter mon double féminin, sa présence sur Facebook, ses contacts avec ceux qui ne m apportent rien et continuer à cloisonner mes deux vies.

    Plus j écris et plus je me dis que je n arriverai pas à tuer ce double. T un jour, T toujours ?

    Merci de m'avoir lu et un grand merci de m'avoir apporter vos points de vues.



  • @gwendoline a dit :

    .. Dire que j'ai promis à celle-ci de me présenter en "homme" (*) au lycée en tant que représentant de l'Association des Parents d'Élèves pour cette année scolaire. Ça va être dur.
    (*) Faut pas regarder de trop près, car je met juste le costume de Patrick Jane et brosse mes vrais cheveux, pour le reste je laisse: maquillage, bijouterie, etc. (par manque de temps, bonjour l'excuse, en fait c'est pour garder ma féminité avec moi).

    La situation du Patrick Jane ne s'arrange pas. Maintenant, il a les cheveux châtain roux a tendance rouge. A la réunion parent-professeurs, j'étais "le seul" avoir le costume seyant au dresscode du lycée hôtelier, donc je passais pour un responsable de quelque chose. Pour le reste, je reste assez circonspect: tu parles, ça causait et ça va causer.

    Par contre l’enterrement de vie de "garçon" est prévu l'année prochaine. C'est super pénible d'être une femme d'utiliser sa voix féminine, puis de ce faire appeler Monsieur (surtout avec un porte voix). Je ne pensais vraiment pas que le Monsieur et le deadname deviendraient  aussi pénible. Bon, je n'avais pas l'expérience du vrai "full-time". Parfois, je sous-estime vraiment les problèmes pensant que je suis plus maline que les autres et à la fin tu te retrouves à être plus bête qu'une blonde décolorée.


  • Les amis d'été

    Depuis 6 mois, j' ai toujours un peu la même humeur.  J'avais bien échangé avec vous et c'est vrai que je ne donne pas souvent des nouvelles. Alors je reviens vers vous pour vous donner la suite de ce billet d'humeur.

    Je suis sortie 2 fois en soirée avec mon groupe de copines, un après midi essayages et on ressort ce weekend.  bref cela fait une sortie tous les 2/3 mois et je crois que cela me suffit. Oui, je sais certaines d'entre nous vivent leur féminité à temps plein et font une démarche de transition. Eh bien pour ma part, une grosse soirée tous les 2/3 mois me suffit en ce moment.  J'ai fait le ménage sur mon compte féminin de Facebook et j ai viré mes amis sur Facebook  qui  ne me comprennent pas. Et je ne leur en parlerai plus jamais; ni ils ne reverront mon double Féminin. Je les vois toujours car ce sont des amis de ma femme.

    Une amie de ma femme que je pensais un peu plus ouverte m' a envoyé sur mon compte Facebook féminin, alors qu'elle n y vient jamais une image de gars en robe sans maquillage avec des poils qu' elle a prise pendant une soirée avec pour message " Dis donc, je suis en soirée et j'ai croisé quelques unes de tes copines !!!"

    J ai vécu cela comme une agression et cela à eu le mérite de me faire réfléchir.  Je  ne suis pas assez fort pour convaincre toutes ces personnes intolérantes ou bêtes. 

    Cela fait un grand ménage! Je  garde mon compte Facebook féminin et mon double féminin que pour causer avec les  6, 8 personnes qui m' aiment autant au féminin qu'au masculin. Je sors et je ressortirai qu'avec elles mais pour les autres personnes, je n'existe plus au féminin.  

    Autant dire que comme cela fait partie de ma vie, même pour  5 % du temps je me suis renfermé et je suis méfiant. Je n'ai plus envie de perdre mon temps à des explications. Maintenant ma devise " Contentez vous de m'aimer, n 'essayez pas de me comprendre ou sinon passez votre chemin".  

    Portez vous toutes bien. bises à toutes et à tous.  



  • Coucou Raymonde,

    Un autre post dépoussiéré ^^.

    C'est intéressant, il n'y a pas longtemps je me demandais ce que tu devenais.

    Trouver ton juste milieu ou même quelque chose qui te suffit est déjà un accomplissement en soit, et comme tu le précise, tu n'a pas à te justifier ou à expliquer, c'est ta vie, et je te souhaite tout le bonheur du monde.

    Concernant "l'amie par alliance" parfois les gens se tiennent a leurs clichés acquis, car c'est plus simple pour eux, se remettre en question est faire preuve d'humilité, qui est souvent perçu comme une faiblesse? Et puis un jour il y a un déclic, en bien ou en mal.

    Le réflexe directe lorsqu'on se sent agressé ou blessé pour ce que l'on est est la " protection" :  renfermement et méfiance. Je suis en plein dedans..

    J'espère néanmoins que c'était juste une blague mal exprimée, parfois les gens ne se rendent pas compte que ça peu blesser. car il n'arrivent pas à ressentir l'aspect profond d'identité. 

    En tout cas ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, même si elles ne sont pas synonymes d'apéro /champagne.

    Bisous


  • Les amis d'été

    @Gwenaelle samedi soir je trinquerai à ta santé… je n'ai pas arrêter les mojitos….  Je te souhaite aussi tout le bonheur du monde.



  • Bonsoir Raymonde.


    Je ne peux que comprendre ce que tu vis, et le choix que tu as fait.

    L'analyse de Gwenaelle est pleine de sagesse et je m'y associe sans réserves.

    Appliquer la méthode de la vague dégagiste est l'option que j'ai retenue, c'est à dire faire un gros ménage dans mes relations et ne garder que les quelques personnes vraiment fiables autour de moi.

    Exit toutes et tous les autres, les toxiques, ceux qui finalement te mangent et volent ta vie.

    Bien à toi.


  • Les amis d'été

    @Johanne-Langlois merci pour ton message. 

    Exit les toxiques c est une bonne devise. Bises 


Se connecter pour répondre