Shopping en hypermarché



  • C'est très agréable d'essayer des fringues dans des boutiques de chaînes de vêtements. Les vendeurs/ses sont toujours gentil.le.s et ça fait plaisir de prendre du temps pour soi, prendre le temps d'essayer, de sélectionner et éviter les achats inutiles.

    Mais dans un hypermarché je trouve ça plus compliqué. Je ne peux m'empêcher d'imaginer un groupe de vigiles machos derrière des caméras pointées sur moi. Je me sens toujours observée dans ce genre d'endroit. Pour les jupes c'est compliqué car la taille est plus ou moins haute et sur un corps féminin ça correspond à une courbe là où un corps masculin est cylindrique. En plus, il y a souvent confusion entre taille "européenne" et "française" qui varient en fait de une taille. Sans parler des tailles américaines. Du coup difficile de se retrouver dans les tailles sans essayer. J'ai repéré qu'une jupe doit faire un peu plus que la longueur de mon avant-bras, jusqu'au creux du coude. C'est mon petit truc pour éviter d'essayer une jupe si necessaire.  Pour les hauts, courage  il y a des cabines ...

    Bref, j'ai acheté une jupe en jeans de coton jaune vif chez Auc***.



  • 😄

    Perso je n'achète jamais rien (ou très très rarement) en grande surface. Mais tout simplement parce que je n'aime pas. Je préfère 100 fois les enseignes plus spécialisées. Cela dit, je te rejoins sur les cabines d'essayages : c'est beaucoup plus "fliqué" qu'ailleurs et il faut souvent montrer tout ce qu'on veut essayer à une dame avant de rentrer dans la cabine.



  • Mon premier ensemble acheté à Auchan Amiens, j'étais parti en vélo à l'a place d'aller en anglais. Ouverture du magasin, j'ai trouvé un joli (mais simple) ensemble soutien-gorge, string, porte-jarretelle et bas. Ca a été la révélation. Mais pour essayer, les gens sont choqués en général. Pareil à la caisse...

    J'aime bien camaieu ou la vendeuse sait pour qui sont les fringues. Pour la lingerie, c'est différent, même si je discute bien avec les vendeuses, c'est autre-chose.



  • .. 

    j achète sans problème ... et  .... sans essayer ...!! - robe - jupe - haut et lingerie

    mais je conserve précieusement le ticket de caisse

    de retour a la maison - essayage (il faut savoir que j'utilise de petites astuces pour me faire une silhouette plus féminine)

    et validation ..

    .. ou retour a l accueil du magasin pour échange ou reprise ..

    généralement les reprises sont valable huit jours ...  (éviter d enlever les étiquettes)

    par contre je vais très rarement en boutique de marque simplement par ce que j ai horreur des chiffons proposés au rayon grandes tailles



  •  

    Bonjour

    Pour la taille, si vous sentez pas l'essayage, y a un truc simple pour eviter le plantage entre le M, le L, le XL, le 12, le 14, le 16, le 38, 40.... en effet c'est pas toujours simple. Vous prenez une fringue, jupe ou pantalon qui vous va et vous le mettez à plat. Vous étalonnez au moyen d'une ficelle la taille et vous l'emportez (la ficelle) avec vous au magasin. Si la ficelle tombe juste sur la jupe ou pantalon c'est ok.

    @mélanie a dit :

    Je ne peux m'empêcher d'imaginer un groupe de vigiles machos derrière des caméras pointées sur moi. Je me sens toujours observée dans ce genre d'endroit.

    ça me fait penser à une virée chez Ikéa ou j'avais du revenir à ma voiture pour vérifier un truc et donc passé une seconde fois devant le vigile pour la vérification des sacs...

    Il m'avait déjà "remarqué" la première fois... à la deuxième il m'a sourit et il m'a dit "je crois que votre sœur jumelle est déjà à l'intérieur"... J'avais trouvé ça plutôt sympa...



  • @mallory Merci pour l’astuce ^^