Trouble du spectre de l'autisme (TSA) et Variance de genre



  • Pourquoi c'est important : l'association chez un même patient de l'autisme et de la dysphorie de genre est peu prise en compte dans les parcours de transition. Or les personnes concernées peuvent nécessiter un suivi particulier.

    Plusieurs études médicales suggèrent que la variance de genre est sur-représentée chez les personnes avec un diagnostique d'autisme, ou plus généralement de trouble du spectre de l'autisme,  ou encore d'une forme particulière appelée syndrome d'Asperger, que dans la population générale. Selon les études, on retrouve de 5% à 45% (la fourchette est large) de co-occurence contre environ 1% dans la population générale. Au moins une étude suggère le même type de co-occurence entre déficit de l'attention et variance de genre.

    Il faut noter que le trouble du spectre de l'autisme est une condition qui peut changer en nature et intensité au cours de la vie, même à l'âge adulte. De plus, l'autisme est de plus en plus envisagé comme un spectre et non comme un tableau clinique complet. Ça peut expliquer des résultats très différents selon les études. Cependant, on retrouve une tendance globale. La plupart des études qui étudient séparément mtf et ftm ne trouvent pas de différences importantes entre les deux populations.

    Dans There's Growing Evidence For A Link Between Gender Dysphoria And Autism Spectrum Disorders, Zhana Vrangalova référence une liste d'études. Il s'agit d'études d'incidences. En l'état, elles n'établissent pas de lien de cause à effet. Ce lien n'existe peut-être pas. Il est possible que la notion d'identité de genre soit appréhendée de manière particulière avec l'autisme. L'article Différences liées au sexe dans l'autisme de Wikipedia évoque quelques pistes de réflexion dans ce sens. A lire aussi pour les anglophone : The Link Between Autism and Trans Identity

    Celles et ceux que ça intéresse pourront passer ce test en ligne. Attention, ce test n'a aucune valeur médicale. Ce n'est pas un diagnostique. Dans tous les cas, je vous déconseilles de publier vos résultat ici, sur une page publique. En cas de besoin, en France, vous pouvez vous rapprocher du Centre Ressource Autisme (CRA) de votre région.

     



  • Je suis assez perplexe à balancer ce genre de truc sur un forum à vrai dire.  Dans tous les cas il est nécessaire de s'adresser à des professionnels et vérifier que les centres auxquels on fait appel soient bien référencés. Ce qui semble être le cas pour les CR Autisme.

    Quelqu'un avait posté un sujet sur les enfants zèbres sur le forum de feu TS.

    J'ai consulté un psy il y a quelques années pour les difficultés que j'avais à me concentrer. C'est super handicapant, non seulement dans le rapport avec les autres mais aussi dans la vie professionnelle et dans la réussite de celle-ci. L'absence d'attention finit aussi par vite lasser les "ex futurs conjoints". C'est pas évident non plus pour les études, pour l'apprentissage de la méthode mais aussi pour mener à bien un projet, un objectif.

    Je ne connais pas bien l'autisme car je pense que j'ai rien à voir avec ça et en matière de fonctionnement des autistes, on sait qu'on ne sait rien ou pas grand chose.  

    Par contre pour les TDA, je connais....  Il existe des "avec hyperactivité" et des "sans hyperactivité". Il se peut que je sois TDA sans H. Le tableau est plutôt ressemblant à ma vie et à ma méthode de pensée. Je connaissais l'hyperactivité chez les enfants mais pas l'hypoactivité. Les TDA sont pour résumer des rêveurs éveillés et ont souvent tendance à la cyclothymie. Mais à vrai dire j'en sais rien et je ne suis pas allé jusqu'au bout dans le diagnostic (encore un objectif non finalisé, procrastination toujours.....). J'ai toujours été perplexe sur les explications trop faciles et les "bonnes excuses". Je pense avant tout qu'on est responsable de soi-même et de ce que l'on fait dans tous les cas. C'est d'ailleurs aussi une excuse bien facile pour les parents à qui on ne peut pas dire que la faille, c'est eux.

    Pour ma part je ne pense pas qu'il peut y avoir de relation entre l'autisme, le TDA et la "variation de genre". Je suis plutôt opposé à la médicalisation de la dysphorie de genre mais tout autant favorable à évacuer toute autre cause psy ou comportementale.

    Un site intéressant pour les TDA http://www.tdah-adulte.org/  

    Mais là aussi à prendre avec précaution et distance car on a tendance à somatiser vite fait et on se reconnaît vite dans beaucoup de tableau.



  • J'ai buggé sur la première question Êtes-vous une femme ou un homme ? avant cela ne me posait aucun problème, mais maintenant quelque soit la réponse j'ai l'impression de ne pas être sincère ou d'usurper l'autre genre 😢

    Bon, en fait, cette question ne fait vraiment pas partie du test 😅



  • @véronique, je ne sais pas si cette question compte dans le test. 

    Je ne suis pas specialiste du sujet. Il  semble que l'autisme a un genre. Historiquement, l’autisme était  souvent perçu comme une particularité masculine. Dans ce contexte, des chercheurs ont décrit l'autisme comme une forme extrême de la masculinité. C'est la théorie du cerveau masculin extreme (extrem male brain). Cette théorie semble incohérente avec la fréquence de la variance de genre parmi  les autistes.  On considère maintenant qu'il existe un autisme féminin avec ses propres particularités et zones d'expression dans le cerveau. Sur les liens entre sexe biologique et autisme, tu peut par exemple regarder cette étude



  • @véronique

    Tout comme l'âge et le "j'ai déjà fait le test". J'ai juste suspecté qu'ils faisaient une sorte de "base de connaissances" sur le site.