Transgenre ou transexuel.le



  • Ce petit lexique publié par OUTrans explique pourquoi il est préférable d'utiliser le mot transgenre plutôt que transexuel.le. La distinction entre transgenre non opéré.e et transexuel.le opéré.e est aujourd'hui considérée par beaucoup comme désuète et sans pertinence. 



  • Merci pour ce partage. Effectivement cela pourrais aider les non innitié.e.s

    Bises



  • Intéressant.


    J'ai lu une fois qu'une personne trans se considérais prisonnière dans son corps et voulais en changer. Une personne travesti se donne l'apparence de l'autre genre pour un plaisir qu'elle considère éphémère.

    Peut-on dire que c'est vrai?



  • @julienirie a dit :

    J'ai lu une fois qu'une personne trans se considérais prisonnière dans son corps et voulais en changer. Une personne travesti se donne l'apparence de l'autre genre pour un plaisir qu'elle considère éphémère.
    Peut-on dire que c'est vrai?

    Je dirais que la raison du travestissement est très variable. Il y aura ceux.celles qui se travestissent par fétichisme, d'autres parce qu'ils.elles se sentent mal dans leur corps, ou d'autres encore par besoin d'exprimer leur part de féminité. Au final il y a sûrement autant d'autres raisons que de personnes qui se travestissent.

    Un jour peut-être ce terme sera devenu désuet, et on acceptera tout simplement qu'un homme puisse vouloir mettre des habits "féminins" 🙂



  • a vrai dire, je ne vois pas la nécessite de catégoriser notre particularité tant chacun(e) d entre nous est en soi pluriel(le)

    et original(e)

    le lexique publié par Mélanie tend précisément a supprimer un certain nombre de terme ... 



  • @julienirie, le transidentité c'est une question de genre et pas de corps. On peut modifier son corps, par la chirurgie ou un traitement médical par exemple. On parle de transition plutôt que de changement de corps.

    Transgenre est de plus en plus un terme chapeau qui englobe tout ce qui n'est pas  cisgenre. Cisgenre est un type d'identité de genre où le genre ressenti d' une personne correspond à son sexe de naissance. Les non-binaires par exemple sont transgenres, selon moi. On peut considérer que toute transformation volontaire du corps en rapport avec le genre est trans.

    Travesti est aussi un terme chapeau. Il recouvre différentes réalités mais a priori il correspond à un rôle, ponctuel.

    Je suppose que ta question correspond à un questionnement personnelle. Ça peut être intéressant de savoir si tu es transgenre ou cisgenre. Mais ce n'est pas indispensable de se mettre dans une case. Si les choses te semblent flou, laisse-toi porter par ton ressenti, donne-toi du temps. Les choses vont évoluer d'elles-même. 



  • Ahh effectivement cela complexifie les choses. Il y a beaucoup de termes et certains d'entre eux définissent les petites différences entre chacun alors.


    La question; correspondais a un questionnement personnel. Je dirais que ma vie professionnelle et mon besoin d'accomplissement et cisgenre. (Mon quotidien est masculin, j'aspire a fonder une famille en jouant ce rôle masculin). Cela dit le plan personnel serais transgenre? Dans le sens ou j'aime passer du temps en nana pendant mon temps libre.

    Effectivement lorsque j'ai lu ça la première fois, je me suis senti travesti (aussi chapeau soit le terme). A la base étant plus un désir sexuel, celui-ci a évolué a devenir un désir d'être femme ponctuellement comme tu le dis Mel. La ou je me retrouve justement, c'est vis a vis de son "éphémerité"  aspect éphémère. Par nécessité ou simplement par envie, j'ai besoin de ré-enfiler cette casquette masculine tôt ou tard.

    Je me permet de diverger un peu mais j'ai tout un groupe d'ami(e)s qui savent depuis pas mal d'années ce que je définissais comme mon sombre secret a l’époque. (j'vous rassure ça n'est plus le cas maintenant :D)

    J'ai organisé un repas a la maison en janvier ou une dizaine d'entre eux sont venus, et j’étais toute la soirée en Julie ! Ça a été un véritable plaisir et ça m'as donné envie de recommencer !



  • Si tu es parfois garçon, parfois fille alors tu es peut-être bigenre ou fluide. Tu serais alors transgenre.

    On peut être transgenre et se travestir. Par exemple une femme transgenre peut ressentir la nécessité de se travestir pour aller travailler.



  • Je m'y retrouve effectivement ! L'aspect "fluide" titille mon imagination même si je m'en fais peut-être une définition erronée ! A la manière de deux fioles contenant deux liquides d'une couleur différente, La fiole "William" contient un peu de liquide rose (super original !) dans ma sensibilité, et la fiole "Julie" contient un peu de liquide bleu pour le grain de folie et le comportement 😄

    Métaphoriquement parlant ça se tiens? ou j'suis a la ramasse? 🙂


    Je ne ressens pas la nécessité de me travestir pour aller travailler a cause des barrières de mon travail. Personnellement cela ne me frustre pas donc je ne cherche pas du tout a me battre pour ça. Malgré tout l'idée serais vraiment marrante ! Je suis vendeur décoration en plus ^^



  • Fluide représente plutôt le fait de ce sentir homme ou femme selon les situations, les jours, le moment. C'est le fait d'alterner, de passer d'un genre à l'autre. Ce que tu décris, appartenir aux deux genre, s'appelle plutôt bigenre. Mais à ce stade inutile de couper les cheveux en quatre et de te chercher une étiquette. Fais les choses comme tu le sens et tu verra bien plus tard à quoi ça pourrait correspondre.



  • Pour en revenir au sujet d'origine, je trouve que l'initiative d'Outrans est louable, mais à vouloir tout combiner en un seul mot "transgenre" on perd toutes les nuances. La langue est faite pour permettre à deux individus de se comprendre, et mettre tout un tas de choses différentes dans un même mot empêche de communiquer clairement: il y a un monde entre une personne dont le genre est fluide et une personne qui s'identifie à l'autre genre que celui associé à son sexe de naissance. 

    Entre autre, aujourd'hui alors que les médias associent de plus en plus le terme transgenre à la même définition que transsexuel, il devient difficile de se dire transgenre sans avoir à s'expliquer sur quel type de transgenre. Que ce soit pour expliquer qui l'on est à sa.son compagne.on, à sa famille, à ses amis, ou même à un inconnu rencontré pendant des vacances...



  • Je suis d'accord sur le fait que les médias ne facilitent pas la tâche. Mais ça montre aussi qu'en voulant s'adresser a la masse, ils ne prennent pas le temps de se renseigner sur le sujet (A tort).

    Mais et vous? A quel terme exact chacune d'entre vous se rassocie?



  • il me semble cette terminologie est largement partagée. Je la retrouve dans le milieu associatif. Si nécessaire,  on peut distinguer homme et femme transgenre d'un côté et personnes non-binaires de l'autre.