Notre bêtisier, pas celui des autres, chacune d'entre nous sur une note d'auto-dérision



  • Comme je suis allée aujourd'hui à Paris en réalisant une bêtise amusante, je me suis dit qu'il fallait que je vous la partage. Et pourquoi pas transformer ce post en bêtisier collectif avec vos contributions ?

    J'étais en voiture lorsque j'ai vu mon soutien-gorge emboîtant marquer fortement sous ma blouse à cause de la ceinture de sécurité. Aïe, j'avais oublié mes boobs !

    Mais en fait, une fois la ceinture retirée, le soutien-gorge se tenait seul sous ma blouse dessinant néanmoins ma poitrine. Donc en avant l'expo et le shopping, sans galère, ni vue ni connue.



  • Ha oui je comprend 🙂 Heureusement qu'au final l'illusion était là 🙂


  • Les amis d'été

    Ah c'est un peu embêtant, mais si l'illusion fonctionne ça va encore 😉

    Sympa l'idée du bêtisier 😉 

    Je vais apporter ma pierre à l'édifice. Question Boobs il m'est arrivé une aventure similaire ^^

    Je devais aller en soirée et ne pouvant me changer à la maison avant de partir (je vivais encore chez mes parents) je dois me changer en voiture. Il fait nuit, je m'arrête dans un chemin de campagne pour me changer. Je commence à me changer et je me rends compte qu'il me manque un essentiel : le soutien gorge. 

    Vite une solution... Je passe en mode Mac Gyver! 

    Une paire de boobs, une écharpe, une épingle à nourrice qui trainait par là 😉

    Avec tout ça j'ai réussi à me bidouiller une brassière pour maintenir mes boobs en place, et éviter de les retrouver 30cm plus bas en fin d soirée. 

    Voilà Voilà

    A qui le tour !



  • La semaine dernière j'ai failli oublier de ranger mes boobs la veille du passage de ma femme de ménage... Ils étaient dans leur pochette blanche sur ma commode depuis plusieurs jours et je ne les ai remarqués que le matin même au moment de partir. Ca a failli être le désastre ! 😄



  • Bonjour,

    Quelques trucs qui m'étaient arrivé que j'avais relaté sur TS, je les remets ici.

    Lors de ma première sortie IRL avec une T écossaise que j'avais rencontré sur un site anglophone. Impeccable on est en terrasse sous les arcades de la place des Vosges sauf que je sentais la perruque qui se barrait en arrière, j'osais même pas me lever pour la remettre, j'avais peur qu'elle tombe dans le restaurant sur le chemin des toilettes... finalement non mais c'était limite...

    J'avais garé la voiture et des ouvriers refaisaient le trottoir de la rue. Du coup j'enjambe leur pelle et tout leur matériel pour accéder à la voiture... Un des ouvriers me dit qu'il fallait pas se garer là car il y avait des barrières que j'avais poussé pour me garer la veille. Bref je rentre vite fait dans la voiture sans répondre... j'ouvre ma vitre pour déployer les rétros que j'avais plié, et j'entends "elle est mignonne en plus"... j'ai pas attendu qu'il me file son numéro de téléphone, je suis parti en trombe !

    Le vigile qui me voit passer deux fois à l'entrée du magasin Ikea car j'étais retourné à ma voiture ayant oublié un truc à l'intérieur. La première fois il m'avait "repéré", la deuxième fois il me sourit et me dit "Votre soeur jumelle est déjà à l'intérieur"

    Et puis peut être la meilleure de toutes la voisine vient m'emprunter du dégrippant pour ses portes qui grincent. Ok j'ai ça dans mon petit placard d'entrée. J'ouvre je laisse les portes ouvertes et je discute un peu avec elle. Tout à coup elle me regarde,  vise le placard et me dit "tu joues les Drag Queen". Oups !! j'avais passé l'aspirateur et rangé deux paires d'escarpins dans le fameux placard... Du tac au tac j'ai répondu "oui ça m'arrive". Grillé de chez grillé le voisin... Le lendemain je dînais avec elle au resto... 


  • Les amis d'été

    N'ayant pas encore de faux boobs, je n'ai pas de bêtises là dessus. 

    Mais celles que je préfère, c'est quand je me promène en ville avec ma femme est mon fils. Je passe une heure pour paraître la plus naturelle possible. Je suis donc tranquille dans la rue en famille, et là mon fils se met à courrir et m'appelle en criant "PAPA". Bon là, je suis grillée. Mais bon, on ne peut rien dire ...



  • De grosse boulette, je ne pense jamais trop en avoir fait (involontaire on va dire).

    Par contre, ma hantise, c'est de partir au boulot le lundi matin avec ma manucure que j'aurai oublier d'enlever. Comme j'en fais quasiment tous les week-ends, avec le temps, je n'y fais plus trop attention.



  • Un peu comme @flo, j'ai peur d'une erreur au travail, comme de signer un jour un mail par "bises, Mél". A ma connaissance, ce n'est pas encore arrivé Smiley Interrogateur

    Sinon ma plus grosse bêtise c'est d'avoir laissé mes ballerines plates dans la voiture lors d'une sortie avec @Mallory. J'ai préféré enfiler des sandalettes à talon en synthétique, le pied à nu. C'est un souvenir aussi cuisant que douloureux puisque mes plantes des pieds sont vite passées en mode surchauffe.

    Une autre bêtise c'est d'avoir oublié une fois un mascara dans le salon. Une de mes filles l'a immédiatement repéré. Ma chérie pense que c'est un acte inconsciemment volontaire. Qui sait ?



  • Comme Mélanie, j'ai peur d'une bêtise au travail et, surtout, pour mes lunettes. 

    A l'automne dernier, j'ai acheté des lunettes féminines, sans ambiguïté (celle sur mes photos dans ma page de présentation). Trop contente, je ne les quittais plus chez moi. Un des jours suivants, je vais acheter mon pain pour le petit-déjeuner. Je me suis rendue compte seulement sur le chemin du retour que je les portais. Et je réalisai alors pourquoi la boulangère m'avait souri de manière légèrement amusée ! Elle ne m'en a jamais reparlé. Mais, depuis, je crains le jour où je partirai au travail avec ces lunettes puisque je les porte tout le temps, comme mes vêtements féminins dès que je ne suis plus au travail.



  • @mélanie a dit :



    Sinon ma plus grosse bêtise c'est d'avoir laissé mes ballerines plates dans la voiture lors d'une sortie avec @Mallory. J'ai préféré enfiler des sandalettes à talon en synthétique, le pied à nu. C'est un souvenir aussi cuisant que douloureux puisque mes plantes des pieds sont vite passées en mode surchauffe.

    Ah oui ça j'ai bien ri d'ailleurs !!! Dommage que j'ai du vous quitter plutôt rapidement.

     


  • Les amis d'été

    Ce midi, il faisait beau. J ai mangé  en terrasse avec des collègues. Et une me dit 

    《Mais tu t epiles les bras? 》《Euh !  Oui..non 》

    《On dirait que ton bras ressemble à une repouse après épilation.》

    Et après on est passé à autre chose.


  • Les amis d'été

    La suivante m'est arrivé 3 fois : j'écris un mail avec mon logiciel favori à des personnes qui ne connaissent pas ma double identité. J'envoi le mail et là c'est la terreur : je me rend compte que j'ai utilisé mon compte feminin. Ça a provoqué des situations cocasses où les personnes ne comprenaient pas pourquoi un nathalie qu'ils ne connaissent pas leur parle comme un ami. Ca fait des outings un peu galère car non preparés, dont mon premier qui s'est mal passé il y a 15 jours.

    Je crois qu'il faut que j'invente une excuse bidon au cas où ça se reproduirait.



  • La première fois que j'ai mis cette robe, il faisait un grand soleil en juin l'année dernière. Mes photos sont toujours d'aussi mauvaise qualité mais vous devinez qu'il y a un soupçon de transparence, sans plus, malgré la doublure. Je ne m'en étais pas rendu compte avant cette première sortie. Petit à petit, j'ai noté bien des regards, masculins ou féminins, puis un homme m'a adressé un pouce levé, signe positif, mais je me suis arrêtée face à une vitrine et j'ai vu que ma culotte était légèrement visible dans cette transparence. J'ai écourté ma sortie !!! et j'en ai bien ri quand même.



  • Les amis d'été

    @claire a dit :

    La première fois que j'ai mis cette robe, il faisait un grand soleil en juin l'année dernière. Mes photos sont toujours d'aussi mauvaise qualité mais vous devinez qu'il y a un soupçon de transparence, sans plus, malgré la doublure. Je ne m'en étais pas rendu compte avant cette première sortie. Petit à petit, j'ai noté bien des regards, masculins ou féminins, puis un homme m'a adressé un pouce levé, signe positif, mais je me suis arrêtée face à une vitrine et j'ai vu que ma culotte était légèrement visible dans cette transparence. J'ai écourté ma sortie !!! et j'en ai bien ri quand même.



     Dans le milieu du costume il y a un dicton, qui pourrait s'appliquer ici : "En cas de doute ajouter un jupon" 😉



  • Je continue la saga de mes bêtises (j'ai un peu de stock ...). 

    Pour ma deuxième sortie en public, destination un restaurant avec une assoc. Comme mon maquillage laissait à désirer, j'avais trouvé une esthéticienne qui travaille à son domicile pour me maquiller avant. Toute à mon émotion (premier moment avec une maquilleuse, premier résultant probant, mais aussi ),

    Une première à bien des égards : discussion partagée en tant que TG avec une femme cis, maquillage impeccable, mon changement de vêtements sur place (arrivé en homme du travail, repartie en femme). Avec tant d'émotions et le stress de la route et du restaurant à venir, je monte dans ma voiture en oubliant que je portais une jupe crayon. Vous devinez la suite : un grand crac, la jupe déchirée sur 10 cm derrière, pas de jupe de rechange, pas le temps de retourner à mon domicile (et ma femme y était, pas au courant bien sûr). Comme il faisait nuit, je décide de maintenir ma soirée. 

    Evidemment, le trajet à pied jusqu'au restaurant est un peu stressant. J'en oublie les grilles de métro des trottoirs parisiens. Mes escarpins s'en souviennent !

    Bonne soirée quand même ensuite.

    La morale : faire très simple pour les premières sorties et prévoir tout en double.



  • Bonjour

     voici ce qui m'est arrivé hier

     donc enfin je peux m'habiller en femme qu'est-ce que cela fait du bien 

    je mets une joue transparente avec un jupon donc tout est nickel la jupe est au-dessus du genou il y a une bande transparente en organza  dans le bas 5 cm plus haut donc je récapitule une bande noire Opaque une bande en organza de 5ou 6 cm transparente puis le restant de la jupe et le jupon donc correcte 

    je mets des bas et c'est nickel je vais au supermarché faire mes courses et dans les rayons je croise un monsieur qui brutalement Sarrette fait demi-tour  il fait mine de regarder dans les rayons  mais c'est moi qu il   regarde 

    je m'arrête je regarde dans les rayons puis je repars intrigué pour savoir si tu as pu le scotcher sur place et bien c'était très simple mon chemisier était en coton la jupe en tissu polyamide polyester etc.  et le tissu du chemisier avait fait remonter la jupe par frottement au-delà du raisonnable j'ai tiré sur la jupe et je vais terminer mes courses en faisant attention le monsieur a du se régalé 

     Sur le moment je n'étais pas fière et après je me suis dit et ben tant mieux pour lui bisous à vous toutes 



  • Allez, une autre bêtise ...
    Lors d'une de mes premières sorties en club, j'osais mon pêché mignon : un haut épaules dénudées. Donc je porte mon soutien-gorge en retirant les bretelles amovibles, normal.
    Mais, au fur et à mesure de la soirée, mes seins silicone ont glissé vers le bas ... emmenant le soutien-gorge.
    Je ne m'en suis rendu compte qu'à 2h du mat, en m'asseyant dans ma voiture ! Je portais un gilet qui ne pouvait pas masquer le problème. Bon, dans la soirée, pas une amie ne m'aurait dit quoi que ce soit ! et, pendant les 200 m pour rejoindre ma voiture, quelques noctambules auront peut-être noté le problème.
    La fois suivante, j'ai gardé les bretelles avec mes épaules dénudées. Et, maintenant, je compte sur mon début de poitrine (THS) pour retenir mes seins silicone.



  • @claire la solution c est les soutif a bretelles transparentes

    les debut de poitrine on tendance a compliquer le port des protheses



  • Voici ma petite anecdote perso.

    Il était un temps (et ça arrive encore de temps en temps) où je me faisais des petites balades avant de prendre le train à la faveur de l'obscurité hivernale puis je me changeais dans ma voiture en fourrant mes fringues dans mon sac à dos.

    Arrivé au boulot en premier, je m'installe, arrive un collègue/pote dont le bureau est en face du mien (en face collé), il s'installe, on papote. Je décide de sortir mon portable et son alimentation pour le mettre en charge.

    C'est à ce moment qu'a dû arriver le "soucis".

    10~15 minutes plus tard notre chef arrive, s'installe et tique direct... Euh c'est un soutien-gorge qui traîne par terre?

    A la limite pile entre nos deux bureaux, mon soutif qui a dû se faire la malle accroché au câble d'alimentation de mon pc portable. Tout le monde a bien rigolé, j'ai pas admis que c'était à moi, il a traîné là quelques jours sur nos bureaux tel un trophée. Spéculations en tout genre ont suivi. Je l'ai récupéré par la suite prétendant qu'il avait disparu mais ça fait 3 ans à peu près et on en parle toujours. Depuis je me méfie...



  • @corseline, j'adore l'idée que vous en parlez encore de temps en temps.